Français
  • en
  • fr
Lun-Ven: 08:00-18:00 / Sam: 08:30-12:00 +212 5 22 44 68 02/03 / +212 5 22 64 80 70 info@mbs-ma.com

Le pouvoir des espèces en mouvement perpétuel – gérer les transmissions

Si vous êtes un adepte d’athlétisme, vous savez certainement que les championnats du monde de relais ont eu lieu récemment aux Bahamas. En tant que spectateur, cette compétition peut constituer l’évènement le plus excitant, mais aussi le plus frustrant à regarder. Avoir dans son équipe les quatre coureurs les plus rapides au monde n’est pas forcément un gage de succès. Comme la vitesse pure, une bonne équipe de relais est celle qui effectue correctement les transmissions. En d’autres termes, quelle que soit votre vitesse, vous échouerez si vous ne parvenez pas à transmettre le bâton (en respectant parfaitement les paramètres) au prochain coureur. À Rio, lorsque l’équipe américaine composée entre autres de Justin Gatlin et Tyson Gay a été disqualifiée du relais 4X100 m, il s’agissait de la neuvième fois en 21 ans que cela arrivait à une équipe américaine lors d’une compétition majeure.

À bien des égards, le circuit des espèces dans le Retail est comme un relais et il existe un certain nombre d’interfaces à travers lesquelles des problèmes peuvent survenir. Le défi consiste à garder les espèces en mouvement perpétuel et à éviter des transmissions lentes ou inefficaces. Comme dans un relais, une bonne transmission peut vous donner un avantage compétitif.

Pour dire les choses simplement, dans un environnement de commerce de détail, la vitesse et la sécurité avec lesquelles circulent les espèces à chaque étape du processus de traitement détermineront la valeur retenue. En accumulant les espèces, vous perdez toujours de l’argent. Le défi consiste donc à maintenir les espèces en circulation perpétuelle.

Comment pouvez-vous accélérer le passage des espèces du paiement client à votre compte bancaire ? Dans le processus traditionnel, il y a un certain nombre de « points de contact avec du personnel » et de défis sécuritaires qui peuvent ralentir la circulation des espèces. Imaginer un coureur qui ralentit tout en faisant les ajustements nécessaires avant de transmettre le bâton.

Dans un article récent, nos collègues en Australie ont expliqué comment « le personnel au comptoir vérifie physiquement et compte les billets de banque lorsqu’ils sont présentés pour paiement et ce sont eux qui fournissent la monnaie exacte au client. Ils gèrent également les espèces en vérifiant les sommes dans leurs caisses au début et à la fin de chaque période de travail. Lorsque les espèces sont transférées au back office, elles sont comptées à nouveau et vérifiées avant leur dépôt dans le coffre et feront l’objet d’une nouvelle vérification lors du retrait et avant la remise en main propre des espèces aux opérateurs de transfert de fonds. Les opérateurs de transfert de fonds peuvent recompter et stocker provisoirement les espèces dans leurs propres locaux. Lors de la livraison à la banque, des vérifications supplémentaires auront lieu avant que l’argent ne soit crédité sur le compte du commerçant. »

Avec une technologie appropriée, vous pouvez garder les espèces en mouvement. Vous pouvez apporter des améliorations à chaque étape, optimisant le processus en partant de la caisse et des guichets de paiement automatique, jusqu’au back office, à la banque. Les mots clés sont – automatisation, authentification, sécurité et accélération. Des améliorations peuvent être apportées à chaque étape, que ce soit au point de vente (en utilisant les technologies pour vérifier et compter les espèces), ce qui réduit le nombre de déplacements effectués pour transporter les espèces dans l’établissement (et en s’assurant que les espèces sont transférées de manière sécurisée), élimine le besoin de compter l’argent à la main dans le back-office ou favorise l’interface avec le fournisseur de transfert de fonds.

Dans un relais, l’objectif est de transférer le bâton en toute sécurité, sans problèmes et le plus rapidement possible jusqu’à la ligne d’arrivée. Lorsque cela fonctionne les récompenses sont de taille, dans le cas contraire vous êtes un « perdant ». Une bonne gestion du cycle de circulation des espèces permettra de diminuer les coûts, d’améliorer l’utilisation des ressources tout en augmentant la qualité du service à la clientèle, d’offrir une sécurité et une productivité accrues.

Laisser un commentaire