Français
Lun-Ven: 08:00-18:00 / Sam: 08:30-12:00 +212 5 22 44 68 02/03 / +212 5 22 64 80 70 info@mbs-ma.com

Le succès de l’agence bancaire repose sur l’automatisation

Dès le début de la pandémie, nous avons tous dû prendre des décisions difficiles mais nécessaires. De la façon dont nous gérons les relations avec la famille et les amis, le travail à domicile et même les façons dont nous choisissons d’effectuer nos opérations bancaires. Ces types de décisions se sont intégrés dans notre vie quotidienne. Qu’elles soient grandes ou petites, ces décisions déterminent également en fin de compte les perspectives pour notre avenir. Et il en va de même pour les entreprises.

De nombreuses organisations ont été obligées de réfléchir à l’impact de leurs décisions au cours des neuf derniers mois sur les perspectives d’avenir. Non seulement ce qui doit changer immédiatement, mais aussi la planification stratégique à long terme après la pandémie. Un exemple de ceci peut être facilement vu lors de l’évaluation de l’avenir du secteur bancaire.

J’ai récemment lu  un rapport de Celent  qui soulignait l’impact de la pandémie sur la perspective de la plupart des institutions financières sur la stratégie de la technologie bancaire. Les banques seront confrontées en 2021 à des défis liés à la vitesse et à la forme de la reprise économique, aux nouvelles attentes des clients et aux perspectives des secteurs d’activité durement touchés qui forment leur portefeuille client. À la lumière de ces faits considérables, 63% des institutions financières interrogées ont indiqué qu’elles s’attendaient à ce que Covid demeure un problème commercial important tout au long de l’année.

Alors, quel impact cela a-t-il sur l’avenir de la banque?

Si une banque n’a pas déjà pris des mesures pour répondre de manière proactive aux défis du Covid-19, cela rendra les défis des années à venir encore plus difficiles. Cependant, si les banques peuvent s’appuyer sur les changements que la pandémie leur a imposés, il est probable que cela conduira à des succès à long terme.

Malgré les préoccupations et les défis, près des deux tiers des institutions financières interrogées ont déclaré que leurs budgets pour leurs succursales et leurs canaux GAB resteraient inchangés ou augmenteraient en 2021. Ceci est principalement dû au fait que les succursales restent essentielles pour les banques pour intégrer, conserver et établir des relations avec leurs clients.

Cependant, l’impact économique de cette pandémie a accentué la nécessité pour les banques de minimiser les coûts et d’améliorer l’efficacité de leurs réseaux d’agences. Lorsque Celent a interrogé ces institutions sur leurs projets concernant la banque numérique pour l’année prochaine, 43% des personnes interrogées ont indiqué qu’elles se concentreraient davantage sur la gestion des coûts et l’efficacité opérationnelle.

Heureusement, grâce à l’automatisation, cela et bien plus encore peuvent être réalisés.

L’automatisation permet aux succursales d’exécuter des processus longs et fastidieux dans un court laps de temps. Selon Deloitte, en 2018, les technologies d’automatisation «permettent une augmentation de 50% de la capacité de certains processus de traitement des espèces». En déployant l’automatisation dans leurs succursales, les banques ont également constaté des améliorations de la productivité ainsi que de meilleurs rapports sur la satisfaction du personnel et des clients.

En déployant les solutions recycleuses des espèces automatisées de Glory dans leurs succursales, les clients ont pu constater: une amélioration des temps d’attente de 30%, une réduction des files d’attente des clients et une productivité accrue des guichets.

L’automatisation sera également considérée comme une exigence pour soutenir avec succès les initiatives numériques. Compte tenu des coûts encourus par les banques pour fournir des services bancaires numériques, les technologies automatisées peuvent aider à minimiser les coûts dans leurs succursales. En fait, Celent a déclaré que les institutions financières les plus performantes allieraient l’automatisation à leurs initiatives numériques à long terme.

Il ne fait aucun doute que 2020 a introduit des défis pour le secteur bancaire, mais investir dans l’automatisation ne devrait pas en faire partie. Investir dans les bonnes solutions automatisées de back office et de front office peut aider les banques à se positionner pour réussir à long terme et à soutenir avec succès leurs initiatives pour l’année à venir.

Article traduit par MBS

Article source: Taneya Boyde, Glory

Laisser un commentaire